Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Ordre des Planètes

Publié le par Algedi

L'Ordre des Planètes

Comme l’indique le sous-titre du Tome II, l’élément central est la découverte de l’Ordre des Planètes.

Il s’agit d’un ordre secret (comme tous ceux des légendes !) composé de gardiennes et de leurs serviteurs.

Il existe une gardienne pour chaque planète (même celles qui n’ont pas encore été découvertes !), et autant de serviteurs pour les satellites.

Le titre de gardienne est réservé aux femmes et se transmet de mère en fille. Si une gardienne n’a pas de fille, celle d’une autre gardienne peut être désignée pour lui succéder.

Le titre de serviteur peut être transmis indifféremment à un homme ou une femme.

Bien que ça ne soit pas obligatoire (ça ne se faisait pas à l’origine), chaque gardienne a pris l’habitude d’adopter comme surnom le nom de sa planète, et les serviteurs en font de même.

Ainsi, on va rencontrer Terrie, gardienne de la Terre, et sa servante Luna !

Bien entendu, ça n’est pas une surprise, on découvrira que Saturnia a des liens familiaux avec l’ordre ! Mais ceci ne fera pas d’elle la gardienne de Saturne pour autant.

 

Chaque gardienne est capable de puiser l’énergie de sa planète. Comme Mercurie l’explique à Shara : « Les planètes ont bien une influence sur les hommes, mais pas de la façon dont on le croit ! ». Elles maîtrisent le niveau énergétique bleu, qui est censé être le niveau le plus élevé qu’un humain puisse atteindre. Toujours d’après Mercurie : « Au-delà, on se situe dans le plan de conscience des étoiles, que peu d’humains peuvent atteindre. ».

Les gardiennes de Mercure à Mars se situent dans un niveau bleu clair, dit inférieur, alors que les autres se situent au niveau bleu supérieur dont le rayonnement est proche de l’indigo.

Quant aux serviteurs, ils se situent entre les niveaux rouges et blancs, même si certains d’entre eux approchent également le niveau bleu.

 

L’Ordre est dirigé par la grande prêtresse des planètes qui est également la gardienne du Soleil.

Elle réside dans un temple situé dans une vallée cachée au cœur de l’Himalaya (toute ressemblance avec le mythe de Shambhala n’est pas fortuite !).

Ce temple, creusé dans la montagne, dispose d’une pièce, appelée chambre, pour chaque planète. Elles sont désignées par leur nom grec : Hermès, Aphrodite, Gaïa, Arès, Zeus, Cronos, Ouranos, Poséïdon et Hadès. La grande prêtresse réside dans la dernière chambre, celle d’Hélios. « Le trajet est symbolique : on s’éloigne du soleil pour finalement l’atteindre. » explique Mercurie.

La chambre d’Hadès est un peur spéciale car elle abrite plusieurs gardiennes qui correspondent aux objets transneptuniens et aux planètes naines.

 

Lorsque la grande prêtresse est présente dans le temple, chaque gardienne est censée rejoindre sa chambre. Dans ce cas, sauf autorisation expresse de la prêtresse, personne n’est autorisé à entrer dans le temple et chaque gardienne doit défendre sa chambre en cas d’intrusion (toute ressemblance avec les chevaliers du zodiaque est purement... pas fortuite). Bien évidemment, si un petit malin cherche à se téléporter directement dans la chambre d’Hélios sans passer par les autres, il aura toutes les gardiennes et leurs serviteurs sur le dos en même temps, pas sûr que ce soit le bon plan.

 

Il paraît qu’une seule personne a réussi à traverser le temple en affrontant toutes les gardiennes : Maya, la mère de Shara ;)

Commenter cet article